Mémorial du 25è RI

Toutes les Pages Mémoires


A (12)

B (21)

C (30)

D (37)

E (5)

F (33)

G (59)

H (36)

I (1)

J (23)

K (1)

L (152)

M (49)

N (7)

O (6)

P (24)

Q (4)

R (12)

S (10)

T (13)

V (12)


Rechercher





Nos Articles

Fermer Evennement

Fermer Hommages 1919

Fermer Hommages 1920

Fermer Hommages 1921

Fermer Hommages 1922

Fermer Hommages 1923

Fermer Hommages 1924

Fermer Hommages 1925

Fermer Hommages 1931

Fermer Hommages 1934

Fermer Hommages 1935

Fermer Hommages 1936

Fermer Hommages 1937

Fermer Hommages 1938

Fermer Hommages 1939

Fermer Hommages 1949

Fermer Hommages 1954

Fermer Hommages 1955

Fermer Hommages 1959

Fermer Hommages 1960

Fermer Hommages 1961

Fermer Hommages 1964

Fermer Hommages 1977

Fermer Hommages 1978

Fermer Hommages 1979

Fermer Hommages 1980

Fermer Hommages 1981

Fermer Hommages 1982

Fermer Hommages 1983

Fermer Hommages 1991

Fermer Hommages 1992

Fermer Hommages 1993

Fermer Hommages 1999

Fermer Hommages 2000

Fermer Hommages 2001

Fermer Hommages 2002

Fermer Hommages 2003

Fermer Hommages 2004

Fermer Hommages 2005

Fermer Hommages 2006

Fermer Hommages 2007

Fermer Hommages 2009

Fermer Hommages 2010

Fermer Hommages 2011

Fermer Hommages 2012

Fermer Hommages 2013

Fermer Hommages 2014

Fermer Hommages 2015

Fermer Hommages 2016

Fermer Hommages 2017

Fermer Hommages 2018

Fermer Hommages 2019

Fermer Nécrologe

Actualités
Les cimetières
militaires
Service d' Etat-Civil
Nous Contacter
Visites

   visiteurs

   visiteurs en ligne

Hommages 1938 - La Presse
Extrait
du journal « Messager de Fosses »
n° 34 du samedi 21 août 1938
_______________________
 
Texte intégral.
 
Anniversaire
 
Comme les années précédentes, depuis la guerre, le dimanche proche de la date des grands événements, s’organise aujourd’hui, à 14 heures, à Le Roux, la Manifestation de la Belle-Motte.
 
Un service religieux à l’église paroissiale aura lieu le matin et une visite au cimetière aux Morts de la guerre aura lieu après l’office.
 
Le groupement d’Aiseau se rendra également au Champ des Morts à Belle-Motte.
 
 
 
 
Extrait
du journal « Vers l’Avenir »
n° 230, page 6 du mardi 23 août 1938
_______________________
 
Texte intégral avec photo.
 
La cérémonie commémorative au Cimetière militaire de « Belle-Motte »
 
« Belle-Motte, vaste nécropole militaire située aux confins des communes de Le Roux et d’Aiseau d’où l’on domine les vastes campagnes, où, en août 1914, se sont déroulés des combats sanglants.
 
« Belle-Motte », vaste enclos où reposent 4.085 soldats français ramassés après les luttes épiques de la « Bataille de la Sambre ».
 
Là, tout comme pour la parade, des milliers et des milliers de petites croix, méticuleusement entretenues s’alignent. Sur les unes, un nom, sur les autres, un numéro de régiment, sur d’autres encore, la mention « Inconnu ».
 
Un portique tout simple se dresse au milieu de l’enclos. Surmontés d’une grande croix, une phrase lapidaire invite les passants à se découvrir. Dans un des piliers, un médaillon incrusté porte cette devise : « Ils sont morts pour nous, Vive la France, Vive la Belgique ! »
 
Depuis trois ans, un autre médaillon est également incrusté dans la brique ; il évoque les traits d’un Français, dont le nom se confond avec celui de « Belle-Motte », nous avons nommé M. Cotelle, professeur de lycée, qui fidèle au souvenir de son fils inhumé à « Belle-Motte, accomplissait chaque année le long voyage pour venir glorifier les morts de 1914.
 
Le peuple de chez nous lui avait donné un nom pittoresque : c’était le « Papa des 4.085 de Belle-Motte ».
 
Il est venu mourir, il y a quatre ans, ici, tout près de son fils, et son souvenir sera évoqué en même temps que celui des héros de France, qui reposent ici.
 
*
* *
Comme les années précédentes, la manifestation était organisée par les communes de Le Roux et d’Aiseau. De ces deux communes, un cortège est parti, qui se rejoignirent à l’entrée de l’enclos.
 
La cérémonie fut quelque peu contrariée par l’orage, mais put se dérouler quand même.
 
Sur la tribune dressée sous le portique central, les personnalités prennent place. Nous y notons la présence de MM. Les bourgmestres et conseillers communaux de Le Roux et d’Aiseau, des Révérends curés d’Aiseau, Oignies et Le Roux, des présidents des Associations des Anciens Combattants des deux communes, de M. Pêtre, président du Comité du cimetière militaire, de M. Bourlet, ancien conseiller provincial, de MM. Locus et Limousin, des Amitiés Françaises de Tamines.
 
Parmi les personnalités françaises, Mme Cotelle, le commandant Lemasson, Mme Peslin et ses fils.
 
Après les absoutes chantés par le clergé et la bénédiction des tombes, différents discours furent prononcés par les bourgmestres, qui évoquèrent la conduite héroïque de l’armée française en 1914 ; par les présidents des Anciens Combattants, qui dirent leur espoir de voir que le sacrifice de tant de héros ne sera pas vain et que, malgré des bruits alarmants, on évitera le retour de l’horrible guerre ; par M. Pêtre, qui passa la situation actuelle en revue, souhaitant voir les Anciens Combattants continuer leur œuvre dans le sens du rapprochement et non de la haine. Enfin, M. Locus, président des Amitiés Françaises de Tamines, évoquant les combats de 1914, s’attacha à démontrer la conduite héroïque d’un officier particulièrement connu ici : le sous-lieutenant Cotelle. C’est sur ces discours que se termina la cérémonie officielle.
 
Et ce fut ensuite la pieuse visite recueillie au milieu des milliers de petites croix : tout ce qui reste d’une belle jeunesse brutalement fauchée.
 
 Belle-Motte_1938.jpg
Vue prise pendant le discours de M. Pêtre,
 président du Comité du « Cimetière Militaire ».

 

Date de création : 28/09/2011 @ 21:34
Dernière modification : 28/09/2011 @ 21:40
Catégorie : Hommages 1938

Imprimer l'article Imprimer l'article


Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !


^ Haut ^