Mémorial du 25è RI

Toutes les Pages Mémoires


A (12)

B (21)

C (30)

D (37)

E (5)

F (33)

G (59)

H (36)

I (1)

J (23)

K (1)

L (152)

M (49)

N (7)

O (6)

P (24)

Q (4)

R (12)

S (10)

T (13)

V (12)


Rechercher





Nos Articles

Fermer Evennement

Fermer Hommages 1919

Fermer Hommages 1920

Fermer Hommages 1921

Fermer Hommages 1922

Fermer Hommages 1923

Fermer Hommages 1924

Fermer Hommages 1925

Fermer Hommages 1931

Fermer Hommages 1934

Fermer Hommages 1935

Fermer Hommages 1936

Fermer Hommages 1937

Fermer Hommages 1938

Fermer Hommages 1939

Fermer Hommages 1949

Fermer Hommages 1954

Fermer Hommages 1955

Fermer Hommages 1959

Fermer Hommages 1960

Fermer Hommages 1961

Fermer Hommages 1964

Fermer Hommages 1977

Fermer Hommages 1978

Fermer Hommages 1979

Fermer Hommages 1980

Fermer Hommages 1981

Fermer Hommages 1982

Fermer Hommages 1983

Fermer Hommages 1991

Fermer Hommages 1992

Fermer Hommages 1993

Fermer Hommages 1999

Fermer Hommages 2000

Fermer Hommages 2001

Fermer Hommages 2002

Fermer Hommages 2003

Fermer Hommages 2004

Fermer Hommages 2005

Fermer Hommages 2006

Fermer Hommages 2007

Fermer Hommages 2009

Fermer Hommages 2010

Fermer Hommages 2011

Fermer Hommages 2012

Fermer Hommages 2013

Fermer Hommages 2014

Fermer Hommages 2015

Fermer Hommages 2016

Fermer Hommages 2017

Fermer Hommages 2018

Fermer Nécrologe

Actualités
Les cimetières
militaires
Service d' Etat-Civil
Nous Contacter
Visites

   visiteurs

   visiteur en ligne

Hommages 1936 - La Presse
Extrait
du journal « Messager de Fosses »
n° 34 du dimanche 23 août 1936
_______________________
 
Texte intégral.
 
A Le Roux – Anniversaire
 
C’est ce dimanche 23 août qu’aura lieu la cérémonie annuelle au cimetière militaire française de la Belle-Motte.
On sait que chaque année, cette manifestation se confond avec le groupement d’Aiseau.
Mr Tahir, bourgmestre et Mr A. Challe, secrétaire communal, y prononceront des discours.
 
 
 
Extrait
du journal « Messager de Fosses »
n° 35 du dimanche 30 août 1936
_______________________
 
Texte intégral.
 
L’ANNIVERSAIRE
 
Si nous signalons la manifestation qui s’est déroulée en grande pompe à Tamines à l’occasion de la journée du 22 août, jour des massacres, disons que Le Roux, Aiseau, Arsimont et Auvelais ont également organisé des manifestations imposantes en souvenir des victimes de ces journées macabres.
 
 
Extrait
du journal « Vers l’Avenir »
n° 233, page 5 du mardi 25 août 1936
_______________________
 
Extraits :
 
 
Le XXIIè anniversaire de la Bataille de la Sambre.
 
En août 1914, une lutte farouche et sangalante se déroula pour le passage de la Sambre.
 
Cette bataille, connue sous le nom de « Bataille de la Sambre », fut, de part et d’autre, extrêment meurtrière.
 
 
(…) Depuis l’armistice, tous les ans, à pareille date, des cérémonies sont organisées, qui rappellent ces journées sanglantes, et, à Arsimont, Auvelais et Belle-Motte, la foule recueillie vient s’incliner sur les tombes des petits soldats de France.
 
(…)
 
A Belle-Motte
 
Aux confins des communes de Le Roux et Aiseau, un vaste enclos au milieu des campagnes : c’est Belle-Motte ! Vaste nécropole militaire où reposent 4.085 soldats français tombés lors des sanglants combats que l’on évoque aujourd’hui. Des milliers et encore des milliers de croix blanches rangées dans un ordre impeccable, comme l’ultime parade. Au pied de chaque tombe, des fleurs, toutes pareille ; on devine que des mains pieuses entretiennent jalousement ces tombes où reposent des fils de France. A droite et à gauche d’un portique central, deux ossuaires. Approchez-vous et lisez, vous apprendrez que là, dorment 2.875 soldats qui n’ont pu être identifiés.
 
A ce souvenir des morts de Belle-Motte, un Français s’était consacré : M. Cotelle, professeur de lycée dont le fils, le lieutenant Cotelle, repose là, au milieu de ces camarades. Pèlerin du souvenir, celui qu’on avait appelé le « Papa des 4.085 de Belle-Motte » est venu mourir, il y a deux ans à l’occasion de son pèlerinage annuel, là où mourut son fils en 1914. Son souvenir s’est identifié avec celui des 4.085 et, l’an dernier à pareille époque, un médaillon, rappelant les traits du « papa Cotelle », fut inauguré et incrusté dans une des parois du portique.
 
Sa digne épouse a repris le flambeau et c’est elle qui, à présent, revient chaque année, apporter aux milliers de victimes, le salut de la France lointaine, mais si proche.
 
A 5 heures, deux cortèges, partis de Le Roux, l’autre d’Aiseau, se rejoignent à l’entrée de l’enclos. Il y a là toutes les sociétés de ces deux communes, auxquelles se sont jointes les « Amitiés Françaises » de Tamines et de Châtelet, ainsi que la Philharmonie d’Oignies-Aiseau. Dans la tribune, nous notons la présence de Mmes Cotelle et Peslin, officiers français, M. Pieltain, avocat et délégué de la ville de Namur, MM. Les curés d’Oignies, de Le Roux et d’Aiseau, MM. Les bourgmestres d’Aiseau et de Le Roux, M. Pêtre, directeur des Glaceries d’Oignies, etc. Différents discours furent prononcés par MM. Les bourgmestres et par M. Pêtre.
 
Puis, ce fut la visite lente et évocatrice de ces milliers de tombes, toutes pareilles et si jalousement entretenues.
 
Les cérémonies commémoratives du XXIIè anniversaire des sanglants combats de 1914 sont terminées.
 
 Belle-Motte_1936.jpg
Au cimetière de Belle-Motte.

Date de création : 26/09/2011 @ 21:03
Dernière modification : 26/09/2011 @ 21:08
Catégorie : Hommages 1936

Imprimer l'article Imprimer l'article


Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !


^ Haut ^