Mémorial du 25è RI

Toutes les Pages Mémoires


A (12)

B (21)

C (30)

D (37)

E (5)

F (33)

G (59)

H (36)

I (1)

J (23)

K (1)

L (152)

M (49)

N (7)

O (6)

P (24)

Q (4)

R (12)

S (10)

T (13)

V (12)


Rechercher





Nos Articles

Fermer Evennement

Fermer Hommages 1919

Fermer Hommages 1920

Fermer Hommages 1921

Fermer Hommages 1922

Fermer Hommages 1923

Fermer Hommages 1924

Fermer Hommages 1925

Fermer Hommages 1931

Fermer Hommages 1934

Fermer Hommages 1935

Fermer Hommages 1936

Fermer Hommages 1937

Fermer Hommages 1938

Fermer Hommages 1939

Fermer Hommages 1949

Fermer Hommages 1954

Fermer Hommages 1955

Fermer Hommages 1959

Fermer Hommages 1960

Fermer Hommages 1961

Fermer Hommages 1964

Fermer Hommages 1977

Fermer Hommages 1978

Fermer Hommages 1979

Fermer Hommages 1980

Fermer Hommages 1981

Fermer Hommages 1982

Fermer Hommages 1983

Fermer Hommages 1991

Fermer Hommages 1992

Fermer Hommages 1993

Fermer Hommages 1999

Fermer Hommages 2000

Fermer Hommages 2001

Fermer Hommages 2002

Fermer Hommages 2003

Fermer Hommages 2004

Fermer Hommages 2005

Fermer Hommages 2006

Fermer Hommages 2007

Fermer Hommages 2009

Fermer Hommages 2010

Fermer Hommages 2011

Fermer Hommages 2012

Fermer Hommages 2013

Fermer Hommages 2014

Fermer Hommages 2015

Fermer Hommages 2016

Fermer Hommages 2017

Fermer Hommages 2018

Fermer Nécrologe

Actualités
Les cimetières
militaires
Service d' Etat-Civil
Nous Contacter
Visites

   visiteurs

   visiteurs en ligne

Hommages 1991 - Wivinne MAUDOUX
Commémoration du 77ème anniversaire des Combats de la Sambre
Dimanche 18 août 1991
Cimetière militaire français de la Belle-Motte
 
Discours
prononcé par Mademoiselle Wivinne MAUDOUX
au nom de la jeunesse de Le Roux
étudiante au collège Saint-Baptiste à Tamines
 
1991_MAUDOUX_Wivinne.jpg
 
 
Messieurs les Maires,
Messieurs les Bourgmestres,
Messieurs les Mandataires,
Messieurs les Représentants des Corps Constitués,
Mesdames, Mesdemoiselles, Messieurs,
 
Au milieu d’une nature arrivée à maturité, entre ces champs pleins de vie et le bruissement des épis dorés : un oasis de silence. Un champ de morts parsemé de croix marquant le drame et le deuil. D’une journée paisible, nous passons à la guerre dont l’horreur se résume à cette confrontation entre la vie et la mort.
 
Cet alignement de tombes témoigne que nous ne sommes pas dans un cimetière ordinaire. Ceux qui y reposent ont été cueillis à la fleur de l’âge, non pas dans les bras d’une maman, réconfortés par leur famille, mais sur un sol étranger, entourés de copains voués à la même mort violente.
 
Nous, les jeunes, qui rêvons d’évasion, de musique, de tendresse, nous ne comprenons pas toute cette haine, cette méchanceté, cette absurdité, ensevelie en cet endroit.
 
Nous quoi, heureusement, n’avons connus aucun conflit, sommes révoltés par ce paysage inhabituel qui nous laisse deviner de combien de larmes cette terre a été arrosée.
 
On nous apprend qu’il y a dans le cœur de chaque homme des trésors d’amour.
 
A nous de les faire surgir, car tout amour semé, tôt ou tard, fleurira, même si ce sont d’autres qui en récoltent le fruit.
 
Semons la paix, la joie, la tolérance, pour que plus jamais nous ne nous retrouvions dans un tel cimetière.
 
Demain aura notre visage.
 
 
 
                Wivinne MAUDOUX,
                Le Roux.


Date de création : 23/09/2011 @ 21:05
Dernière modification : 23/09/2011 @ 21:05
Catégorie : Hommages 1991

Imprimer l'article Imprimer l'article


Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !


^ Haut ^