Mémorial du 25è RI

Toutes les Pages Mémoires


A (12)

B (21)

C (30)

D (37)

E (5)

F (33)

G (59)

H (36)

I (1)

J (23)

K (1)

L (152)

M (49)

N (7)

O (6)

P (24)

Q (4)

R (12)

S (10)

T (13)

V (12)


Rechercher





Nos Articles

Fermer Evennement

Fermer Hommages 1919

Fermer Hommages 1920

Fermer Hommages 1921

Fermer Hommages 1922

Fermer Hommages 1923

Fermer Hommages 1924

Fermer Hommages 1925

Fermer Hommages 1931

Fermer Hommages 1934

Fermer Hommages 1935

Fermer Hommages 1936

Fermer Hommages 1937

Fermer Hommages 1938

Fermer Hommages 1939

Fermer Hommages 1949

Fermer Hommages 1954

Fermer Hommages 1955

Fermer Hommages 1959

Fermer Hommages 1960

Fermer Hommages 1961

Fermer Hommages 1964

Fermer Hommages 1977

Fermer Hommages 1978

Fermer Hommages 1979

Fermer Hommages 1980

Fermer Hommages 1981

Fermer Hommages 1982

Fermer Hommages 1983

Fermer Hommages 1991

Fermer Hommages 1992

Fermer Hommages 1993

Fermer Hommages 1999

Fermer Hommages 2000

Fermer Hommages 2001

Fermer Hommages 2002

Fermer Hommages 2003

Fermer Hommages 2004

Fermer Hommages 2005

Fermer Hommages 2006

Fermer Hommages 2007

Fermer Hommages 2009

Fermer Hommages 2010

Fermer Hommages 2011

Fermer Hommages 2012

Fermer Hommages 2013

Fermer Hommages 2014

Fermer Hommages 2015

Fermer Hommages 2016

Fermer Hommages 2017

Fermer Hommages 2018

Fermer Nécrologe

Actualités
Les cimetières
militaires
Service d' Etat-Civil
Nous Contacter
Visites

   visiteurs

   visiteur en ligne

Hommages 1981 - Cdt Guy COHN
Commémoration du 67ème anniversaire des Combats de la Sambre
Nécropole militaire française de la Belle-Motte
Discours
prononcé par le
Commandant (e.r.) Guy COHN
Président de l’Amicale des Anciens du 3ème Zouaves
Dimanche 23 août 1981
_______________________
 
 
Si je consens à oublier pour quelques instants les horreurs de la guerre et ses suites inévitables, je suis obligés de reconnaître, devant ce merveilleux cimetière de Belle-Motte, entretenu avec amour, l’Egalité qui préside de nos jours à ceux qui meurent au combat. Egalité devant la mort certes, mais égalité entre les morts : même tombe, même espace, même fleurs. Les chefs sont couchés au coude à coude avec leurs hommes, comme ils l’étaient au combat. Ils ont commandé parce qu’ils étaient les plus instruits et les plus aptes ; mais ils sont restés comme hommes, des égaux.
 
La liberté est un leurre qu’il faut aussi reconnaître dans notre société, car cette liberté de chacun se heurte à celle du voisin et se limite à elle.
 
La fraternité seule est le don universel que chacun de nous peut et doit pratiquer envers ceux qu’il fréquente. C’est pour cette fraternité que riches et pauvres sont mobilisés, pour défendre le sol ancestral, quand le Pays est menacé.
 
 
 
 
Guy COHN.

Date de création : 14/02/2011 @ 20:56
Dernière modification : 14/02/2011 @ 20:58
Catégorie : Hommages 1981

Imprimer l'article Imprimer l'article


Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !


^ Haut ^