Mémorial du 25è RI

Toutes les Pages Mémoires


A (12)

B (21)

C (30)

D (37)

E (5)

F (33)

G (59)

H (36)

I (1)

J (23)

K (1)

L (152)

M (49)

N (7)

O (6)

P (24)

Q (4)

R (12)

S (10)

T (13)

V (12)


Rechercher





Nos Articles

Fermer Evennement

Fermer Hommages 1919

Fermer Hommages 1920

Fermer Hommages 1921

Fermer Hommages 1922

Fermer Hommages 1923

Fermer Hommages 1924

Fermer Hommages 1925

Fermer Hommages 1931

Fermer Hommages 1934

Fermer Hommages 1935

Fermer Hommages 1936

Fermer Hommages 1937

Fermer Hommages 1938

Fermer Hommages 1939

Fermer Hommages 1949

Fermer Hommages 1954

Fermer Hommages 1955

Fermer Hommages 1959

Fermer Hommages 1960

Fermer Hommages 1961

Fermer Hommages 1964

Fermer Hommages 1977

Fermer Hommages 1978

Fermer Hommages 1979

Fermer Hommages 1980

Fermer Hommages 1981

Fermer Hommages 1982

Fermer Hommages 1983

Fermer Hommages 1991

Fermer Hommages 1992

Fermer Hommages 1993

Fermer Hommages 1999

Fermer Hommages 2000

Fermer Hommages 2001

Fermer Hommages 2002

Fermer Hommages 2003

Fermer Hommages 2004

Fermer Hommages 2005

Fermer Hommages 2006

Fermer Hommages 2007

Fermer Hommages 2009

Fermer Hommages 2010

Fermer Hommages 2011

Fermer Hommages 2012

Fermer Hommages 2013

Fermer Hommages 2014

Fermer Hommages 2015

Fermer Hommages 2016

Fermer Hommages 2017

Fermer Nécrologe

Actualités
Les cimetières
militaires
Service d' Etat-Civil
Nous Contacter
Visites

   visiteurs

   visiteur en ligne

dans l'Entre-Sambre -et-Meuse - Tarcienne
Le cimetière militaire mixte 14-18
« Le Pavé » de Tarcienne
.
L_entree_principale_02.jpg 
  
Il est situé rue du Bois, à 200 mètres de la N5 qui relie Charleroi vers Philippeville, à l’orée du bois de Louvroy.  Il a la particularité d’être le seul cimetière resté franco-allemand de cette bataille pour la « conquête de l’Entre-Sambre-et-Meuse du mois d’Août 1914» comme aime le préciser l’historien Marcel Houyoux.
 
Durant la guerre, les autorités d'occupation allemande (Gouvernement général impérial de la Belgique du Général von Bissing) aménagèrent toutes les nécropoles des combats d'août 1914. Ce haut lieu de l’Histoire, magnifiquement entretenu, abrite 394 Français et 178 Allemands.

2_Photos_Tarcienne1.jpg
Français et Allemands unis dans la Paix dans un même cimetière.
 
Cette étendue de croix blanches françaises et grises allemandes offre toutes les conditions de recueillement. Devant chacune d’elles, le visiteur est attiré par l’inscription d’un nom, d’un grade, d’une date et semble deviner l’enfer du combattant qui repose sous cet insigne. En dessous de chaque emblème, on peut toujours méditer et discerner le visage de ce soldat, venu mourir loin de son pays, détaché à jamais de sa famille.
 
Plusieurs monuments importants meublent le cimetière militaire :

2_Photos_Tarcienne3.jpg
 Epitaphe du Monument du cimetière de Tarcienne
au nom du
prince Frédéric de Saxe-Meiningen
est général-lieutenant de l'armée impériale
et commandant de la 39e brigade d'infanterie basée à Hanovre.
Né le 12 octobre 1861 à Meiningen, il fut tué à la bataille de Tarcienne le 23 août 1914,
quelques jours après le mariage de sa fille Adélaïde avec le prince Adalbert de Prusse.
Il est enterré au cimetière du parc à Meiningen.
Sa ville de naissance a nommé la Friedrichstrasse en son honneur.
 
 

3_Photos_Ossuaires_Tarcienne.jpg
L'ossuaire commun franco-allemand
"Ici reposent 123 Soldats Français et 71 Allemands Inconnus
de la guerre 1914-1918
Chaque mort pourrait être ton frère."

Dans cette fosse commune, 54 soldats Français sont identiés sur 123. Ils proviennent de la tombe n°1 allemande du cimetière communal de Châtelet. 


Maitre_autel_de_la_chapelle_d_entree.jpg
Maître-autel de la chapelle d'entrée.


Monument_Andre_Jeramec.jpg
Monument d'André JERAMEC 
Caporal 5è d’Infanterie
Attaché au Cabinet du Ministre de la Guerre de France
tué à Charleroi-Somzée le 23 août 1914 à l’âge de 21 ans
et à tous ses camarades tombés à ses côtés.

Extrait d’une lettre d’André Jéramec adressée à sa grand-mère en août 1914  :
 
« Ce n’est pas comme en 70, je t’assure. Nous avons une confiance basée sur quelque chose de solide. Notre armée est merveilleusement entraînée et d’un courage invincible. Tu vas avoir la joie immense, j’en suis sûr, de voir encore la revanche de cette guerre terrible qui vous a tant désolés.
Je pars content car nous sommes créés, n’est-ce pas, pour défendre notre pays, et si on nous demandait de choisir la mort qui nous plairait, nous choisirions celle-là. J’ai confiance et je crois revenir, mais si je ne revenais pas, il faudrait se pénétrer d’un fait, que vous m’avez mis au monde pour quelque chose d’utile. (…) Nous serons victorieux, mais il faut s’attendre tout de même à quelques revers et croire à la victoire finale. »
 

Liste nominative des soldats Français inhumés à Tarcienne :
Cliquez ci-contre : Liste_Nomin_Cimetiere_milit_Tarcienne.pdf
 
Depuis près de cent ans, au « Pavé », côte à côte et dans la paix, Français et Allemands reposent de leur dernier sommeil. La plupart d’entre eux ont trouvé la mort le 23 ou le 24 août 1914.

Dégradations : fin du mois de mai 2011, onze emblèmes funéraires et non sept comme le rapporte la presse (9 croix latines et 2 stèles musulmanes) ont été cassées, acte malveillant et gratuit de vandales. Lisez le reportage de "L'Avenir" du lundi 30 mai 2011 : VA_30_05_2011_Degats_Cimet__Tarciennes.pdf
et dans la Nouvelle Gazette du mardi 31 mai 2011 :
Nouv_Gazette_Tarcienne_31_05_2011.pdf.
La ville de Walcourt et le Consulat Général de France à Bruxelles ont déposé plainte auprès de la zone de police locale. 
 
Daniel TILMANT.

Croix_d_honneur.jpg
Croix d'Honneur
"GLORIA IN AETER NUM
MORTVIS PROPATRIA"
23  1914  AVG
."
 
 
Sources Historiques :
Commune de Walcourt
Marcel HOUYOUX
Daniel TILMANT
Wikipédia.

Date de création : 28/01/2011 @ 10:51
Dernière modification : 03/06/2011 @ 09:54

Imprimer l'article Imprimer l'article


Réactions à cet article


Réaction n°1 

par deckers le 12/06/2012 @ 04:10

Messieurs, merci de perpétuer le souvenir de nos frères d'Armes.merci, merci, merci.je me ferai un plaisir de diffuser, la localisation à mes amis  IDENTITAIRES,et à mes amis Flamands, Allemands, Français, espagnols, etc.   J'éprouve toujours un respect profond pour ces hommes, (n'oublions pasnon plus, les femmes, ), qu'ils soient allemands, belges, français.  Ils se sont battus, par idéal, par conviction, par FIDELITE; Pierre Deckers de Vogenée.


^ Haut ^