Mémorial du 25è RI

Toutes les Pages Mémoires


A (12)

B (21)

C (30)

D (37)

E (5)

F (33)

G (59)

H (36)

I (1)

J (23)

K (1)

L (152)

M (49)

N (7)

O (6)

P (24)

Q (4)

R (12)

S (10)

T (13)

V (12)


Rechercher





Nos Articles

Fermer Evennement

Fermer Hommages 1919

Fermer Hommages 1920

Fermer Hommages 1921

Fermer Hommages 1922

Fermer Hommages 1923

Fermer Hommages 1924

Fermer Hommages 1925

Fermer Hommages 1931

Fermer Hommages 1934

Fermer Hommages 1935

Fermer Hommages 1936

Fermer Hommages 1937

Fermer Hommages 1938

Fermer Hommages 1939

Fermer Hommages 1949

Fermer Hommages 1954

Fermer Hommages 1955

Fermer Hommages 1959

Fermer Hommages 1960

Fermer Hommages 1961

Fermer Hommages 1964

Fermer Hommages 1977

Fermer Hommages 1978

Fermer Hommages 1979

Fermer Hommages 1980

Fermer Hommages 1981

Fermer Hommages 1982

Fermer Hommages 1983

Fermer Hommages 1991

Fermer Hommages 1992

Fermer Hommages 1993

Fermer Hommages 1999

Fermer Hommages 2000

Fermer Hommages 2001

Fermer Hommages 2002

Fermer Hommages 2003

Fermer Hommages 2004

Fermer Hommages 2005

Fermer Hommages 2006

Fermer Hommages 2007

Fermer Hommages 2009

Fermer Hommages 2010

Fermer Hommages 2011

Fermer Hommages 2012

Fermer Hommages 2013

Fermer Hommages 2014

Fermer Hommages 2015

Fermer Hommages 2016

Fermer Hommages 2017

Fermer Hommages 2018

Fermer Hommages 2019

Fermer Nécrologe

Actualités
Les cimetières
militaires
Service d' Etat-Civil
Nous Contacter
Visites

   visiteurs

   visiteurs en ligne

Hommages 2018 - Au Phare Breton avec les anciens du 48è R.I.

Commémoration de la bataille de la Sambre au Phare Breton.

  • Quotidien L’Avenir - Edition Basse-Sambre du 23 août 2018.

 

Gerbes_Auvelais.jpg

Ce dimanche 19 août 2018, s’est tenue la commémoration de la bataille de la Sambre du 22 août 1914. Cette cérémonie du souvenir s’est déroulée au cimetière des Français, au pied du Phare Breton d’Auvelais, en présence d’une délégation française. Le conseil communal des enfants avait également été invité à partager ce moment de recueillement.

 

JP_DUBOIS_Auvelais.jpeg

Discours de Jean-Paul DUBOIS

Ancien Colonel du 48ème Régiment d’Infanterie de Guingamp.

 

Chers Amis,

Pour la 14ème année consécutive, l’Association des Amis du maquis de Coët-Mallouen a désiré participer aux cérémonies des combats qui se sont déroulés ici en août 1914.

Le Major MAURICE et moi-même, anciens du 48ème Régiment d’Infanterie, accompagnés par le Général BUDET, avons eu cette année l’honneur de rejoindre nos amis guingampais sur ce champ de bataille, qui a vu la disparition de tant de nos aînés, avec à leur tête le Colonel DE FLOTTE.

Les pertes furent lourdes : 17 officiers et 500 hommes hors de combats pour le premier jour de bataille du Régiment.

Ces combats, dont le souvenir est resté très vif au 48ème d’Infanterie, étaient annonciateurs des horreurs de cette 1ère guerre mondiale si cruelle, non seulement pour les soldats, mais aussi pour les populations civiles.

Le 48ème régiment d’Infanterie ne fut pas le seul à payer un lourd tribut pour la défense de ce territoire de Wallonie et ce sont des milliers de soldats du 10ème Corps d’Armée, dont les croix blanches s’alignent de Charleroi à Namur, qui ont payé de leur vie une certaine idée de liberté et le refus de se soumettre à la botte ennemie.

Merci à vous du fond du cœur, membres des Associations Patriotiques Belges, et plus particulièrement membres du Comité Royal du Souvenir de Le Roux, du soin que vous mettez à entretenir les tombes de nos aînés et à la conservation du souvenir du sacrifice de nos pères.

Nous sommes venus ici pour que ce souvenir demeure.

Vive l’amitié franco-belge.

Jean-Paul DUBOIS, ancien colonel du 48ème R.I. de Guingamp.

Auvelais, le 19 août 2018.

Auvelais002.jpeg

Auvelais003.jpeg

Auvelais004.jpeg

Auvelais005.jpeg

Auvelais006.jpeg

 


Date de création : 29/08/2018 @ 10:47
Dernière modification : 29/08/2018 @ 11:15
Catégorie : Hommages 2018

Imprimer l'article Imprimer l'article


Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !


^ Haut ^