Mémorial du 25è RI

Toutes les Pages Mémoires


A (12)

B (21)

C (30)

D (37)

E (5)

F (33)

G (59)

H (36)

I (1)

J (23)

K (1)

L (152)

M (49)

N (7)

O (6)

P (24)

Q (4)

R (12)

S (10)

T (13)

V (12)


Rechercher





Nos Articles

Fermer Evennement

Fermer Hommages 1919

Fermer Hommages 1920

Fermer Hommages 1921

Fermer Hommages 1922

Fermer Hommages 1923

Fermer Hommages 1924

Fermer Hommages 1925

Fermer Hommages 1931

Fermer Hommages 1934

Fermer Hommages 1935

Fermer Hommages 1936

Fermer Hommages 1937

Fermer Hommages 1938

Fermer Hommages 1939

Fermer Hommages 1949

Fermer Hommages 1954

Fermer Hommages 1955

Fermer Hommages 1959

Fermer Hommages 1960

Fermer Hommages 1961

Fermer Hommages 1964

Fermer Hommages 1977

Fermer Hommages 1978

Fermer Hommages 1979

Fermer Hommages 1980

Fermer Hommages 1981

Fermer Hommages 1982

Fermer Hommages 1983

Fermer Hommages 1991

Fermer Hommages 1992

Fermer Hommages 1993

Fermer Hommages 1999

Fermer Hommages 2000

Fermer Hommages 2001

Fermer Hommages 2002

Fermer Hommages 2003

Fermer Hommages 2004

Fermer Hommages 2005

Fermer Hommages 2006

Fermer Hommages 2007

Fermer Hommages 2009

Fermer Hommages 2010

Fermer Hommages 2011

Fermer Hommages 2012

Fermer Hommages 2013

Fermer Hommages 2014

Fermer Hommages 2015

Fermer Hommages 2016

Fermer Hommages 2017

Fermer Hommages 2018

Fermer Hommages 2019

Fermer Nécrologe

Actualités
Les cimetières
militaires
Service d' Etat-Civil
Nous Contacter
Visites

   visiteurs

   visiteurs en ligne

Hommages 2018 - Discours de la Jeunesse

104e anniversaire des combats de la Sambre

Nécropole Militaire de la Belle-Motte

Dimanche 19 août 2018

 

Discours de la Jeunesse

Monsieur Achille VERSCHOREN

006_Achille_Verschoren.jpg

 

Mesdames, Messieurs

C’est avec grand plaisir et honneur que je parle aujourd’hui au nom de la jeunesse de nos villages. J’espère que le message que je voudrais vous faire passer justifiera la confiance des organisateurs de cette cérémonie à mon égard.

La présence ici des autorités allemandes, françaises et belges me fait réaliser que ce moment est devenu quelque chose de très fort qui unit et qui permet le partage des émotions comme celles des descendants des soldats morts ici. Nous nous ne souvenons pas seulement de la fureur du combat aujourd’hui, nous nous souvenons aussi du courage, de la volonté et de l’amour que ces soldats, des deux camps, portaient à leur patrie.

La génération que je voudrais représenter n’a pas connus ces drames, n’a pas de souvenirs des destructions et des morts de l’été 14 dans notre si belle région. C’est une chance, et seule la volonté des peuples de travailler ensemble a permis de créer une Europe de la paix.

Parler, s’entraider, partager des idéaux ainsi que des rêves, ce sont-là  des outils pour la paix, mais aussi des défis que les peuples européens ont rencontrés depuis que les armes se sont tues.

En tant que jeune, j’espère que cette volonté de dialogue et d’entraide, ce partage de valeurs citoyennes et l’amour de nos régions, resteront des raisons de vivre toujours mieux et toujours en paix.

Voir les autorités allemandes aux côtés de mouvements patriotiques français et belges réunis ici dans la volonté de rendre hommage aux soldats qui sont morts pendant ces journées d’août 1914 est un puissant symbole de paix et de réconciliation européenne.

Les malheurs passés, la fureur et les larmes ont semblé rendre impossible ce rapprochement et  cette amitié entre les adversaires d’alors. Mais le temps et les leçons de l’histoire ont fait leur œuvre et nous voilà ici pour accomplir, à notre tour, notre de devoir : Le devoir de mémoire.

Alors que les anciens et les acteurs de ces épisodes centenaires de notre histoire commune ont disparu, il devient difficile de se rendre compte de ce qui s’est passé ici. Rendre aux jeunes la conscience du passé, des dangers qui accompagnent la guerre et les souffrances que la paix permet d’éviter est vital. Nous ne voyons que les films, les documentaires, les livres. Nous avons quelques leçons d’histoire mais qui rendent vraiment trop peu l’intensité du message à faire passer. Le devoir de mémoire dont on parle tant et que trop peu de gens relayent permet-il aux jeunes de vraiment prendre conscience ? Je n’en suis pas certain et si je n’étais pas d’Aiseau, connaîtrais-je à mon âge cette nécropole et cette cérémonie ? Je n’en suis pas certain non plus.

Alors le message que je tiens à exprimer, en dehors de mon admiration et de mon respect pour les soldats et les civils qui ont donné leur vie, c’est de vous dire « si vous ne voulez pas que nous oubliions ce devoir de mémoire et ce témoignage de respect, si évident mais si fragile, soyez pour nous, chacun d’entre vous les héritiers de cette mémoire. Protégez les lieux, les témoignages, les images de ce passé et donnez les-nous à voir et à comprendre. Je sais que c’est la volonté de beaucoup d’entre vous et je vous en remercie.

Merci aux anciens, merci à tous les vétérans, ainsi qu’aux autorités et aux organisateurs. Vivons et soyons forts dans la construction du bonheur commun et de la paix.

 

Meine Damen und Hernn

Es ist mir ein grosses Spass und Ehre die Jugend unserer Dörfer zu vertreten.

Die Anwesenheit von Deutsche, Französiche und Belgische Behörden, hier in Aiseau zu Gedenken an alle die Soldaten dietapfer ihr Leben an ihrer Land geschenkt haben,  ist ein zeichen des Friendens in Europa.  

Trotz der schwere gemeinde Geschichte dass wir teilen kennen Heute unsere Länder und Völker freundliche und brüderlische Verhältnisse.

Gott sei dank, den Krieg, die Kämpfe, die Verluste und die Zerstörungen haben wir nicht erlebt. Alle Leid und Schmerz müssen nie vergessen werden. Darum sind wir hier um unsere Pflicht zu erfülen: Die Pflicht zur Erinnerung und der Aufbau des Friendens

Je vous remercie  pour votre attention.

Danke für eure Aufmerksahmkeit.

Achille Vanschoren

007_FRME.jpg

008_Casques_Bleus1.jpg

017_Soldats_Francais.jpg

 

010_Depot_Gerbes.jpg

019_Tilmant_Hiltermann.jpg

Crédit photos : F.R.M.E.


Date de création : 24/08/2018 @ 16:33
Dernière modification : 24/08/2018 @ 16:33
Catégorie : Hommages 2018

Imprimer l'article Imprimer l'article


Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !


^ Haut ^