Mémorial du 25è RI

Toutes les Pages Mémoires


A (12)

B (21)

C (30)

D (37)

E (5)

F (33)

G (59)

H (36)

I (1)

J (23)

K (1)

L (152)

M (49)

N (7)

O (6)

P (24)

Q (4)

R (12)

S (10)

T (13)

V (12)


Rechercher





Nos Articles

Fermer Evennement

Fermer Hommages 1919

Fermer Hommages 1920

Fermer Hommages 1921

Fermer Hommages 1922

Fermer Hommages 1923

Fermer Hommages 1924

Fermer Hommages 1925

Fermer Hommages 1931

Fermer Hommages 1934

Fermer Hommages 1935

Fermer Hommages 1936

Fermer Hommages 1937

Fermer Hommages 1938

Fermer Hommages 1939

Fermer Hommages 1949

Fermer Hommages 1954

Fermer Hommages 1955

Fermer Hommages 1959

Fermer Hommages 1960

Fermer Hommages 1961

Fermer Hommages 1964

Fermer Hommages 1977

Fermer Hommages 1978

Fermer Hommages 1979

Fermer Hommages 1980

Fermer Hommages 1981

Fermer Hommages 1982

Fermer Hommages 1983

Fermer Hommages 1991

Fermer Hommages 1992

Fermer Hommages 1993

Fermer Hommages 1999

Fermer Hommages 2000

Fermer Hommages 2001

Fermer Hommages 2002

Fermer Hommages 2003

Fermer Hommages 2004

Fermer Hommages 2005

Fermer Hommages 2006

Fermer Hommages 2007

Fermer Hommages 2009

Fermer Hommages 2010

Fermer Hommages 2011

Fermer Hommages 2012

Fermer Hommages 2013

Fermer Hommages 2014

Fermer Hommages 2015

Fermer Hommages 2016

Fermer Hommages 2017

Fermer Hommages 2018

Fermer Hommages 2019

Fermer Nécrologe

Actualités
Les cimetières
militaires
Service d' Etat-Civil
Nous Contacter
Visites

   visiteurs

   visiteur en ligne

Hommages 2018 - Discours du Bourgmestre d'Aiseau

104e anniversaire des combats de la Sambre

Nécropole Militaire de la Belle-Motte

Dimanche 19 août 2018

 

Discours du Bourgmestre d’Aiseau-Presles

Monsieur Jean FERSINI

001_Jean_Fersini.jpg

Mesdames et Messieurs,

En 2014 se déroulait avec fastes, les commémorations du centenaire de la Bataille de la Sambre.

Nous étions ce jour-là plus nombreux, tandis que résonnaient les coups de feu et le cri des reconstitutions dans les champs avoisinants. Si nous regardons en arrière, ces quatre dernières années, de quoi nous sommes-nous souvenu ? Des petits et grands moments de nos existences, des matins de joie et des soirées de peine, du printemps pourri et de l’été de canicule….

Quatre ans, c’est court, quand la terre ne s’arrête pas de tourner. Depuis quelques mois, depuis quelques jours, nous célébrons le centenaire de la signature de l’armistice mettant fin à ce premier conflit. Car oui, pendant quatre ans, au début du 20ème Siècle, la guerre a fait rage. Nos aïeux ont dû se battre, nos pays étaient envahis, occupés.

La Bataille de la Sambre que nous commémorons aujourd’hui n’a duré que quelques heures, deux ou trois jours au plus. Elle a fait plusieurs milliers de morts dont un grand nombre gisent ici. Mais la guerre n’était pas finie ! Loin de là ! Les déchaînements de feu, de fer, de sang s’est poursuivi pendant 4 ans. La peur, la douleur, la privation et les brimades aussi. 

Quatre ans, c’est relatif. Parfois on a l’impression que cela dure le temps d’un souffle. Ce sont des années qui nous paraissent être une goutte d’eau dans le long fleuve de l’histoire. Par contre, quatre années peuvent marquer au fer rouge leur génération. Pour ceux qui les vivent alors, ces années peuvent paraitre comme un siècle.

Et nous tous qui sommes là, qu’avons-nous fait pendant quatre ans ? la guerre a-t-elle disparu ? le monde est-il plus beau ? plus juste ? plus sûr ? sans doute pas….

Avec nos modestes moyens nous aurons tenu notre position pour suivre notre devoir de mémoire a destination des générations futures, pour que les jeunes hommes qui sont enterrés ici, ne se soient pas battus en vain. Notre devoir aussi est de construire, non pas des murs, mais des ponts, des ponts solides avec les ennemis d’hier, devenus des amis qui peuvent sereinement partager la mémoire de ce qui s’est produit ici aux confins de trois communes, de deux provinces, à la frontière de deux civilisations, l’une latine, l’autre germanique.

Je voudrais, pour conclure, m’interroger avec vous. Regardez autour de vous ! Combien étions-nous, il y a quatre ans ? Combien sommes-nous aujourd’hui ? Combien nous ont quittés où seront la dans quatre ans ? …et combien seront encore là dans un siècle ? Personne d’entre nous n’a la réponse, mais c’est dans nos capacités à impliquer la jeunesse dans ces commémorations que dépendra cette réponse. 

002_Porte_Drapeaux.jpg

003_Para_Cdos.jpg

Depuis plusieurs années, les Amicales des Para-Commandos de Namur et de Wavre rehaussent fidèlement les commémorations à Le Roux et sur le dispositif de la Belle-Motte. La présence de l'étendard de tradition "1960" avec son escorte d'honneur est une marque de reconnaissance envers toutes les victimes tombées sur le sol de l'Entre-Sambre-et-Meuse en Août 1914.

Etendart_Codo.jpg

004_Autorite1.jpg

005_Soldats_Belges.jpg

016_Chasseurs_Ardennais.jpg

Crédit photos : F.R.M.E. - section de Namur


Date de création : 24/08/2018 @ 15:43
Dernière modification : 16/10/2018 @ 08:50
Catégorie : Hommages 2018

Imprimer l'article Imprimer l'article


Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !


^ Haut ^