Mémorial du 25è RI

Toutes les Pages Mémoires


A (12)

B (21)

C (30)

D (37)

E (5)

F (33)

G (59)

H (36)

I (1)

J (23)

K (1)

L (152)

M (49)

N (7)

O (6)

P (24)

Q (4)

R (12)

S (10)

T (13)

V (12)


Rechercher





Nos Articles

Fermer Evennement

Fermer Hommages 1919

Fermer Hommages 1920

Fermer Hommages 1921

Fermer Hommages 1922

Fermer Hommages 1923

Fermer Hommages 1924

Fermer Hommages 1925

Fermer Hommages 1931

Fermer Hommages 1934

Fermer Hommages 1935

Fermer Hommages 1936

Fermer Hommages 1937

Fermer Hommages 1938

Fermer Hommages 1939

Fermer Hommages 1949

Fermer Hommages 1954

Fermer Hommages 1955

Fermer Hommages 1959

Fermer Hommages 1960

Fermer Hommages 1961

Fermer Hommages 1964

Fermer Hommages 1977

Fermer Hommages 1978

Fermer Hommages 1979

Fermer Hommages 1980

Fermer Hommages 1981

Fermer Hommages 1982

Fermer Hommages 1983

Fermer Hommages 1991

Fermer Hommages 1992

Fermer Hommages 1993

Fermer Hommages 1999

Fermer Hommages 2000

Fermer Hommages 2001

Fermer Hommages 2002

Fermer Hommages 2003

Fermer Hommages 2004

Fermer Hommages 2005

Fermer Hommages 2006

Fermer Hommages 2007

Fermer Hommages 2009

Fermer Hommages 2010

Fermer Hommages 2011

Fermer Hommages 2012

Fermer Hommages 2013

Fermer Hommages 2014

Fermer Hommages 2015

Fermer Hommages 2016

Fermer Hommages 2017

Fermer Hommages 2018

Fermer Nécrologe

Actualités
Les cimetières
militaires
Service d' Etat-Civil
Nous Contacter
Visites

   visiteurs

   visiteur en ligne

Hommages 2018 - "Mémoire partagée" à l'école de Roselies

Aiseau-Presles  Roselies

 

« Mémoire partagée » à l’école de Roselies

  • Benoît WATTIER

 

Un nouveau monument sera inauguré à l’école de Roselies, dans le cadre de la commémoration des Combats de la Sambre, les 18 et 19 août 2018.

Le week-end dédié à la commémoration des Combats de la Sambre à Aiseau-Presles, aura une dimension supplémentaire cette année. «Dans le cadre du centenaire de l’Armistice, explique le bourgmestre, Jean Fersini, la commune a voulu ériger un nouveau monument qui sera placé à l’école de Roselies, qui vient d’être rénovée», explique-t-il.

Monument.png

Le monument, qui sera installé dès mardi 14 août 2018, sera placé sous le signe de la «mémoire partagée». Autrement dit, en associant les soldats des nations qui, à l’époque, se faisaient face. «C’est une décision qui remonte aux commémorations de 2013, explique Daniel Tilmant, le président du Comité royal du souvenir de Le Roux. Qu’un soldat soit français ou allemand, lorsqu’il meurt, leurs familles éprouvent la même peine», justifie-t-il.

C’est ainsi que depuis cinq ans, un représentant allemand participe aux commémorations des Combats de la Sambre. «De Braunschweig, en Basse-Saxe, la ville dont sont issus nombre de soldats qui sont tombés à Roselies. La bataille a d’ailleurs marqué leur ville: une caserne portait le nom de Roselies, qui est toujours le nom d’une rue de la ville.»

Rue de Roselies, à Braunschweig

Sur le monument qui sera bientôt inauguré le samedi 17 août 2018 apparaîtra, au centre, le blason d’Aiseau-Presles et, de part et d’autre, les armoiries de Braunschweig et de la ville de Rouen d’où proviennent la plupart des soldats français qui ont combattu à Roselies, le 22 août 1914. Pour l’inauguration programmée le samedi 18 août, le maire adjoint de la ville allemande fera le déplacement, tandis qu’un discours du maire normand, qui ne pourra être présent, sera lu pour la circonstance. «Des drapeaux des différentes nations, et celui de l’Europe, seront hissés», ajoute le bourgmestre.

L’inauguration sera aussi l’occasion, pour le Comité, de présenter dans l’école même son exposition retraçant la bataille de la Sambre dans son ensemble. «Il s’agit d’une quarantaine de panneaux, abondamment illustrés, qui décrivent le contexte de la bataille, les forces en présence, et bien sûr les différents combats, village par village. L’expo restera visible tout le week-end.»

Les commémorations se poursuivront le dimanche 19, à la nécropole de la Belle-Motte (lire l’encadré). Mais les liens tissés depuis quelques années avec les Allemands auront encore l’occasion de se resserrer dans quelques semaines. «Le 1er septembre, nous sommes invités à Braunschweig pour l’inauguration d’un jardin des roses qui est aménagé dans le quartier de la rue de Roselies», indique Daniel Tilmant.

Roselies_Soladts_campagne_.jpg

Plus de 4.000 français reposent à la Belle-Motte. Ils sont notamment tombés lors de la bataille de la Sambre.

500 tombes parrainées

La commémoration du 104e anniversaire de la bataille de la Sambre aura lieu le dimanche 19 août, à 11 h, à la nécropole militaire de la Belle-Motte, où reposent 4 060 soldats français. Un hommage international sur le thème de la mémoire partagée à tous ceux qui sont tombés au cours de la bataille. Ceux qui ont décidé de parrainer une tombe - 500 cette année - seront invités à déposer une rose ou une fleur sur la tombe qui leur a été attribuée.

Chacun recevra ensuite un diplôme personnalisé. La cérémonie s’achèvera par les hymnes nationaux et le chant Die Kameraden interprété par les paracommandos de Namur, tandis que l’hymne européen joué par la Musique des Chasseurs à pied. 

 

 


Date de création : 24/08/2018 @ 11:28
Dernière modification : 24/08/2018 @ 11:34
Catégorie : Hommages 2018

Imprimer l'article Imprimer l'article


Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !


^ Haut ^