Mémorial du 25è RI

Toutes les Pages Mémoires


A (12)

B (21)

C (30)

D (37)

E (5)

F (33)

G (59)

H (36)

I (1)

J (23)

K (1)

L (152)

M (49)

N (7)

O (6)

P (24)

Q (4)

R (12)

S (10)

T (13)

V (12)


Rechercher





Nos Articles

Fermer Evennement

Fermer Hommages 1919

Fermer Hommages 1920

Fermer Hommages 1921

Fermer Hommages 1922

Fermer Hommages 1923

Fermer Hommages 1924

Fermer Hommages 1925

Fermer Hommages 1931

Fermer Hommages 1934

Fermer Hommages 1935

Fermer Hommages 1936

Fermer Hommages 1937

Fermer Hommages 1938

Fermer Hommages 1939

Fermer Hommages 1949

Fermer Hommages 1954

Fermer Hommages 1955

Fermer Hommages 1959

Fermer Hommages 1960

Fermer Hommages 1961

Fermer Hommages 1964

Fermer Hommages 1977

Fermer Hommages 1978

Fermer Hommages 1979

Fermer Hommages 1980

Fermer Hommages 1981

Fermer Hommages 1982

Fermer Hommages 1983

Fermer Hommages 1991

Fermer Hommages 1992

Fermer Hommages 1993

Fermer Hommages 1999

Fermer Hommages 2000

Fermer Hommages 2001

Fermer Hommages 2002

Fermer Hommages 2003

Fermer Hommages 2004

Fermer Hommages 2005

Fermer Hommages 2006

Fermer Hommages 2007

Fermer Hommages 2009

Fermer Hommages 2010

Fermer Hommages 2011

Fermer Hommages 2012

Fermer Hommages 2013

Fermer Hommages 2014

Fermer Hommages 2015

Fermer Hommages 2016

Fermer Hommages 2017

Fermer Hommages 2018

Fermer Hommages 2019

Fermer Nécrologe

Actualités
Les cimetières
militaires
Service d' Etat-Civil
Nous Contacter
Visites

   visiteurs

   visiteurs en ligne

Hommages 2005 - La Presse

Extrait

du journal « Le Messager de  Fosses »

n° 17 page 5 du vendredi 2 septembre 2005

_______________________

Texte intégral.

Fidèles au rendez-vous

« pour ne pas oublier »

Depuis 86 ans, l'avant-dernier dimanche du mois d'août est devenu Journée du Souvenir sur les hauteurs de la Belle-Motte qui accueille depuis 1919 la Nécropole militaire. La tradition de cette manifestation est tellement si bien ancrée que chaque année des dizaines de pèlerins s’y retrouvent venant de villages avoisinants, mais aussi descendus de leur lointaine Bretagne, de Normandie, du Pas-de-Calais, du canton de Givet.

Dans la cité de Mazarac, l'accueil des autorités et la présentation des troupes se déroulent au carrefour des « 4-Chemins ». Les personnalités se sont d'abord recueillies devant le mémorial du 10e Corps d'Armée et du square des Zouaves. Après les discours du bourgmestre Spineux et du colonel Chabot, président du Souvenir, des fleurs sont déposées par le Lt-Colonel Vigneron, du CEC de Givet, le Souvenir français et la ville de Givet, l'Amicale des Anciens Zouaves de St-Pol-sur-Mer, l'Amicale des Para-commandos de Namur et le bourgmestre de Fosses-la-Ville.

Mais le point fort de ce 91e anniversaire est, comme chaque année, le rendez-vous dans « cette clairière de la Belle-Motte qui porte si bien son nom : belle parla sérénité et la quiétude qui s'en dégagent et qui pourraient faire oublier les 4.000 soldats qui y reposent, belle aussi par la ferveur des cérémonies qui s'y déroulent chaque année » témoigne J.-C. Le Pivert, adjoint au maire de Guingamp. Dans un cérémonial impeccablement orchestré, les participants suivent avec émotion, tantôt une larme dans le coin de l'oeil, les différents dialogues qui rappellent ces douloureux combats de la Sambre d'août 1914. Le lever des couleurs, la prière de l'abbé Lallemand, l'écho du glas 2endant l'appel aux morts des 48e et 74e R.I., sont tout autant d'infinies sensation avant une série de discours. « Je pense qu'il est de notre devoir, à nous les jeunes, de brandir l'étendard de la paix, de le placer le plus haut possible, afin que chaque personne dans ce monde, quelle que soit son influence, puisse admirer la bannière de notre liberté flottant au vent et puisse se dire que toutes ces guerres n'apportent rien ; un monde de paix serait un monde idéal » a déclaré Quentin Denis au nom de la jeunesse. Et J.-CI. Le Pivert, de conclure « qu'il appartient ensuite de rappeler le sens de ce rendez-vous du souvenir afin que des conflits ayant divisé les deux pays ne se reproduisent plus A nous aujourd'hui de faire vivre le devoir de mémoire que nous leur devons. A nous de respecter les souffrances qu'ils ont subies. A nous de faire fructifier les valeurs d'Espérance, de Paix, de Liberté qu'ils nous ont léguées. A nous de faire en sorte que nos moissons futures conservent la couleur des blés quand ils sont mûrs ».

Enfin, de nombreuses gerbes ont été déposées par les autorités, venant fleurir ici l’Ogive centrale, les deux Ossuaires communs de la Nécropole ou encore l'Urne contenant de la terre de Verdun comme pour dire « on ne doit pas vous oublier ». Une réception sera ensuite offerte par la ville de Fosses en la salle Omnisports.

2005.jpg

II est à noter également que les membres du comité du Souvenir se sont rendus aux cimetières civils de Le Roux et Tamines vendredi en fin d'après-midi, en présence des familles, afin de fleurir les tombes des anciens présidents du Souvenir : Adrien Challe, Jules Ernest et Marcel Henriet.

Les honneurs militaires

Cette année, les forces armées étaient représentées par une escouade du 43e R.I. de Lille, d'un peloton du 3e Génie de Jambes, des clairons de la Marine, tandis que la Philharmonie Royale Sainte-Marie d'Oignies prêtait son concours musical.

La mémoire d'un échevin

Que ce soit la veille à Roselies ou lors des banquets, ou encore à la Belle-Motte, chaque orateur, toutes les autorités françaises et belges ne manquèrent pas de saluer et d'honorer la personnalité de Benoît Buchet qui vient de disparaître. « Merci Benoît » pour toutes les associations locales et en particulier aux mouvements patriotiques.

 


Date de création : 30/03/2016 @ 14:15
Dernière modification : 30/03/2016 @ 14:15
Catégorie : Hommages 2005

Imprimer l'article Imprimer l'article


Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !


^ Haut ^