Mémorial du 25è RI

Toutes les Pages Mémoires


A (12)

B (21)

C (30)

D (37)

E (5)

F (33)

G (59)

H (36)

I (1)

J (23)

K (1)

L (152)

M (49)

N (7)

O (6)

P (24)

Q (4)

R (12)

S (10)

T (13)

V (12)


Rechercher





Nos Articles

Fermer Evennement

Fermer Hommages 1919

Fermer Hommages 1920

Fermer Hommages 1921

Fermer Hommages 1922

Fermer Hommages 1923

Fermer Hommages 1924

Fermer Hommages 1925

Fermer Hommages 1931

Fermer Hommages 1934

Fermer Hommages 1935

Fermer Hommages 1936

Fermer Hommages 1937

Fermer Hommages 1938

Fermer Hommages 1939

Fermer Hommages 1949

Fermer Hommages 1954

Fermer Hommages 1955

Fermer Hommages 1959

Fermer Hommages 1960

Fermer Hommages 1961

Fermer Hommages 1964

Fermer Hommages 1977

Fermer Hommages 1978

Fermer Hommages 1979

Fermer Hommages 1980

Fermer Hommages 1981

Fermer Hommages 1982

Fermer Hommages 1983

Fermer Hommages 1991

Fermer Hommages 1992

Fermer Hommages 1993

Fermer Hommages 1999

Fermer Hommages 2000

Fermer Hommages 2001

Fermer Hommages 2002

Fermer Hommages 2003

Fermer Hommages 2004

Fermer Hommages 2005

Fermer Hommages 2006

Fermer Hommages 2007

Fermer Hommages 2009

Fermer Hommages 2010

Fermer Hommages 2011

Fermer Hommages 2012

Fermer Hommages 2013

Fermer Hommages 2014

Fermer Hommages 2015

Fermer Hommages 2016

Fermer Hommages 2017

Fermer Hommages 2018

Fermer Nécrologe

Actualités
Les cimetières
militaires
Service d' Etat-Civil
Nous Contacter
Visites

   visiteurs

   visiteur en ligne

Hommages 2015 - TILMANT Daniel

Commémoration du 101è anniversaire des combats de la Sambre

Discours de Daniel TILMANT

Administrateur-délégué du Comité Royal du Souvenir de Le Roux

dimanche 23 août 2015

Square des Zouaves à Le Roux

Belle-Motte_2015_011.jpg

Monsieur le Bourgmestre,

Messieurs les Représentants des ministres de la Défense française et belge,

Madame le Consul Général de France à Bruxelles,

Mesdames, Messieurs en vos titres, grades et qualité,

Très Chers Amis,

Le siècle a sur les reins une grande solitude, celles des victimes et des âmes brisées. Le siècle, c’est le précédent, celui de ces conflits que nous nommons mondiaux pour nous dire qu’il n’y en eu que deux. L’Homme donne un nom aux objets et aux êtres, aux lieux et aux mystères, celui de l’Amour, celui de la Mort, mais l’Homme subit, enferme dans ses tiroirs bien rangés de l’histoire les griffes d’un passé qui écorcha la vie. Le siècle nouveau ouvre encore chaque jour ces tiroirs de souffrance, entre deux tyrannies, entre mille crépuscules comme un voile rougit par le soleil absent, discrètement.

Ici, face à cette pierre mémorielle, levée comme jadis sur les champs, signe d’un ailleurs dans le temps ou l’espace qui fit trembler les humbles et tonner le métal, souvenons de ceux qui ont pris leur envol, l’espace d’un éclair. Souvenons-nous des espoirs calcinés, des richesses souillées, et de l’immense espoir qui devait de la page donner la conclusion.

Le devoir de mémoire que l’an dernier nous évoquions dans le cadre du Centenaire de cette « Grande Guerre », est toujours plus pressant car ils sont partis, les témoins et les sages. Les Anciens qui savaient ce que le tonnerre disait.

Nous ne pouvons plus seulement raconter des histoires, nous sommes à présent porteurs de sens, de pardon et de paix. Français, Allemands et Belges sommes aujourd’hui réunis sur les bords de Sambre.

Belle-Motte_2015_012.jpg

Un poète grec du nom de Yannis Ritsinos écrivit un recueil sur la guerre et la résistance dans son pays. Il nous donne, je crois, la vraie définition de notre mission. Il évoque un lieu où les résistants épuisés s’arrêtèrent et dit :

« La pierre où ils reposèrent l’après-midi

Sous les oliviers en face de la mer

Demain deviendra chaux au cœur du four

Après demain nous en blanchirons nos maisons et les dalles de Sainte Sotira

Dans trois jours, nous sèmerons le grain là où ils ont dormi

Et le bourgeon du grenadier émiettera son premier rire

De bébé sur le tranchant de la lumière.

Et puis nous nous assiérons sur les pierres

Pour déchiffrer leur cœur comme si l’on déchiffrait

L’histoire du monde pour la première fois ».

N’est-ce pas magique, la pierre où le soldat se repose qui sert à reconstruire, les champs que l’on resème et ce moment où face au lieu préservé de la mémoire nous déchiffrons à travers eux une histoire du monde qui n’a jamais été écrite et dont on doit devenir les passeurs…

Voilà ce que nous faisons, voilà ce que nous voulons. Au-delà des dates symboliques, au-delà de la répétition des cérémonies et des retours du mois d’août sur les plaines, les rivières et les plateaux reconquis par la paix, nous revenons, ensemble Français, Allemands et Belges, déchiffrer une histoire, que chaque pensée, chaque évocation nous offre et renouvèle.

Merci à vous d’être ici, face à ce monument du Xe Corps d’Armée, simple fanal arqué sur la terre de Sambre. Merci à ceux par qui cela reste possible, merci aussi à ceux qui eurent à souffrir, peu importe les camps, peu importe les maîtres qu’ils servaient et qui perdirent leur enfance encore plus que leur jeunesse en regardant le monde se déchirer dans le feu et le sang.

Au nom du Comité Royal du Souvenir, au nom du Comité du Souvenir Français en val de Sambre, en votre nom aussi, je revendique la mémoire et le moment paisible qui nous aide à préserver nos anciens, leur trace.

Il y a un passage de la Marseillaise que l’on ne chante pas souvent et qui dit :

« Nous entrerons dans la carrière

 Quand nos aînés n'y seront plus

 Nous y trouverons leur poussière

 Et la trace de leurs vertus

 Bien moins jaloux de leur survivre

 Que de partager leur cercueil

 Nous aurons le sublime orgueil

 De les venger ou de les suivre! »

La vengeance n’est plus, car à souffrance commune, vainqueurs absents. La justice sans doute qui voit les criminels mais l’homme, fragile, soumis aux fers, ne doit garder que l’orgueil d’être brave, dans la paix et l’honneur.

Voilà, Mesdames, Messieurs, très chers Amis, le message qu’en ce lieu si symbolique, référence et signe de toute une communauté en hommage aux disparus des tempêtes lointaines, je voulais vous adresser. Merci d’être là et de l’avoir entendu, à tous et à chacun.

Daniel TILMANT    

Président d’Honneur du Comité Royal du Souvenir de Le Roux

Président du Comité du Souvenir Français en val de Sambre

Belle-Motte_2015_013.jpg

Belle-Motte_2015_014.jpg

Belle-Motte_2015_015.jpg


Date de création : 19/03/2016 @ 10:35
Dernière modification : 28/03/2016 @ 18:14
Catégorie : Hommages 2015

Imprimer l'article Imprimer l'article


Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !


^ Haut ^